Vie

Un des grands architectes du Modernisme Catalan

Lluís Domènech i Montaner est né dans la rue Avinyó de Barcelone, le 21 décembre 1850 et décède le 27 décembre 1923. C’est l’un des plus importants protagonistes du Modernisme Catalan et plusieurs de ses œuvres ont été classées au Patrimoine de l’Humanité de l’UNESCO. Fils de l’éditeur Pere Domènech i Saló et de Maria Montaner, née à Canet de mar, il étudie les sciences physico-mathématiques et l’architecture et obtient son diplôme en 1873.

A la fin de ses études, il voyage en Europe pour découvrir les nouvelles tendances architectoniques. A son retour à Barcelone, il devient professeur à l’Ecole d’Architecture, dont il sera directeur en 1900, et où il a formé des disciples comme Josep Puig i Cadafalch, Antoni Gaudí, Josep M. Jujol, ...

Domènech i Montaner s’est également distingué en tant que créateur de typographies et reliures de livre et comme illustrateur. Il collabore avec les principales publications catalanes du  moment comme La Renaixença, La Veu de Catalunya, et fonde le magazine El Poble Català. Il publie de nombreux livres et articles, et collabore avec plusieurs maisons d’édition. Par le biais de l’entreprise familiale, la maison d’édition Montaner i Simon, il commence et dirige Historia General del Arte, poursuivie par la suite par Josep Puig i Cadafalch.

En 1904, en tant que membre du Centre Excursionista de Catalunya, il part en expédition dans les Pyrénées pour visiter les églises anciennes, qu’il baptise Premier Roman et à partir duquel il prépare le matériel sur l’art roman pour ses études et ses cours.

Il ne faut pas oublier sa facette politique, en effet, il est un des promoteurs du catalanisme politique et fondateur de la Lliga Regionalista, qui fut la première force politique catalane. Il fait ses premiers pas dans le monde de la politique engagée vis-à-vis du catalanisme en 1870 et fonde, en 1891, l’Unió Catalanista. Il préside l’assemblée qui rédige les Bases de Manresa, document où figuraient les fondements de l’autodétermination de la Catalogne. Il a été député du Parlement espagnol en 1901. Suite à des désaccords avec Francesc Cambó, il quitte la Lliga Regionalista en 1904 et s’éloigne de la politique pour mieux se consacrer à la recherche et à l’histoire.

Il se marie avec Maria Roure Carnesoltes, née à Canet de Mar, et a 8 fils. Domènech i Montaner est décédé à Barcelone en 1923 après une longue maladie qui l’avait obligé à se retirer dans sa maison de Canet de Mar. Eloigné de la vie politique et de sa profession, il passe ses derniers jours à travailler sur ses études de l’histoire de la Catalogne et l’héraldique catalane.

  • Lluís Domènech i Montaner (1850-1923)

Ce site utilise des cookies. Si vous continuer à naviguer, considérons que vous acceptez son utilisation. Obtenir plus d'informations.